Download E-books Dans mes yeux PDF

« Johnny Hallyday existe dans nos vies, dans nos imaginaires, dans notre patrimoine depuis plus d’un demi-siècle. Il agace, il passionne, il divise, il galvanise, jamais il ne laisse indifférent. Il est notre seule celebrity. Sagan, Duras, Labro, Rondeau se sont penchés sur Johnny Hallyday. Les mythes vivants sont rares et les écrivains sont des vampires. Quand l’idée de ce livre nous est venue, j’ai su que c’était very important pour moi. Mes névroses de femme et d’auteur sont réunies en ce seul homme. los angeles dualité, l’immortalité, los angeles vie, le temps qui passe, le expertise, les passions, les blessures. Le livre sera écrit à l. a. première personne parce que, dans ce livre, c’est ma façon de raconter qui compte, pas moi. Je prends un plaisir fou à me glisser dans sa peau, à emprunter sa voix, à chercher le bon ton. Nous avons déjà crossé des semaines ensemble, et ça durera plus d’une année. Nous avons partagé et partagerons des moments d’intimité, le trac avant los angeles scène, des dîners, des souvenirs. Il parle avec plaisir. On se tait aussi. Je ne le bouscule jamais. Il me dit ce qu’il veut bien m’avouer et Johnny est à un second de sa vie où il a beaucoup à dire. » Amanda Sthers Après bien des blessures et des combats, Johnny a décidé, à sixty nine ans, de tout dire et de se livrer sans fard, mais à une seule personne : Amanda Sthers.

Show description

Read or Download Dans mes yeux PDF

Best Biography books

Cameron at 10: The Inside Story 2010-2015

The main intimate account of a serving leading minister ever released, this can be the gripping inside of tale of David Cameron's executive as informed via senior figures, together with the major Minister, George Osborne and Boris Johnson. Spanning the early days of the coalition to a bitterly contested common election, and finishing with the miraculous ecu Referendum tale, 'Cameron at 10' tells the whole tale of a momentous premiership.

Young Orson: The Years of Luck and Genius on the Path to Citizen Kane

At the centennial of his start, the defining wunderkind of contemporary leisure will get his due in a groundbreaking new biography of his early years—from his first forays in theater and radio to the foundation and making of Citizen Kane. within the heritage of yankee pop culture, there is not any extra dramatic story—no quicker or loftier ascent to the head of luck and not more tragic downfall—than that of Orson Welles.

After the Dance: My Life with Marvin Gaye

A riveting cautionary story in regards to the ecstasy and hazards of loving Marvin Gaye, a performer passionately pursued through all—and a searing memoir of gear, intercourse, and old-fashioned R&B from the spouse of mythical soul icon Marvin Gaye. After her 17th birthday in 1973, Janis Hunter met Marvin Gaye—the soulful prince of Motown with the seductive liquid voice whose chart-topping, socially awake album What’s occurring made him a megastar years past.

Additional info for Dans mes yeux

Show sample text content

Je me souviens du bruit de los angeles sonnette. C’est une drôle de sensation de se demander si notre mère sera heureuse de nous découvrir derrière los angeles porte. J’ai dû aller los angeles voir pour lui faire signer ma lettre d’émancipation. A l’époque, on était adulte à vingt et un ans et, sans cette autorisation, je ne pouvais pas toucher mon argent. Je suis venu lui demander de me libérer définitivement d’elle alors qu’elle m’avait à peine serré dans ses bras. Quand Michel m’a connu, j’étais déjà Johnny Hallyday. C’est Johnny qui sonnait à l. a. porte. Ce n’était pas honteux de m’avoir pour fils. Mais si ç’avait été Jean-Philippe ? Sans le sou. remark ma mère aurait-elle réagi ? Ce qui est sûr c’est qu’il a été gentil, que nous sommes devenus amis après. Mes demi-frères, je les aime beaucoup, mais je n’ai jamais ecu l’occasion de les connaître vraiment. Ironie du style, ils sont percepteurs aux impôts ! Ça doit être bien d’avoir un frère, d’avoir des copains. Ça m’a manqué, c’est vrai. Je me suis rattrapé depuis, les bandes de potes ça a été very important dans ma vie. Mon plus vieux copain c’est Eddy. On s’est rencontrés quand j’avais quatorze ans et demi et lui quinze. Il faisait partie de los angeles bande des grands ! A l’époque, six mois, c’était une grande différence d’âge ! On se croisait aux surboums. On était fanatics de rock tous les deux. Indirectement, c’est ça qui nous a réunis. Un jour, on s’est battus comme des fous parce que je lui avais piqué des vinyles à une surprise-partie. Une bonne bagarre, ça crée des liens. Après je l’ai invité chez moi pour lui montrer mes trésors : l. a. famille de Lee m’envoyait des disques des Etats-Unis. Des trucs introuvables. blood brother Holly. Elvis. On écoutait ça ensemble, on chantait, on rêvait. On s’asseyait sur mon petit lit dans ma chambre. Elle était peinte en vert et jaune. Il y avait des posters de Bardot, d’Elvis, de Kim Novak, de pin-up… J’ai des pictures de moi dans cette chambre, les premiers reportages de magazines. Eddy s’affalait et on fredonnait des chansons. « Jean-Philippe ! gueulait ma tante. Jean-Philippe ! Ne lui fais pas écouter tes disques, il va vouloir devenir chanteur et te piquer ton travail ! » Ça nous faisait marrer. On était juste des gamins qui aimaient l. a. musique, les filles et qui avaient soif de vivre. remark s’imaginer que les deux ados que nous étions, un jour, deviendraient Johnny Hallyday et Eddy Mitchell ? … Du moins aux yeux des gens. Nous, on est toujours les mêmes. Deux forms qui vibrent pour un bon rock’n roll. Quand je regarde les yeux d’Eddy, ce que je vois, c’est ce que j’ai été, plus que ce que je suis devenu. Et je sais que c’est ce type-là qu’il a objectiveé au début et ça me rassure. Ma tante avait le nez creux. Je voulais surtout être acteur. Chanteur, c’était l. a. cerise sur le gâteau. Mais je me voyais acteur. J’allais dans les cinémas de quartier. On pouvait acheter un price ticket et voir plusieurs séances. Je payais un franc trente à l’Atomic Pigalle et je restais de quatorze heures à minuit. Je voyais tout. Mon optimum choc cinématographique, ça a été Sur les quais avec Brando.

Rated 4.31 of 5 – based on 26 votes